STAGE D’HIVER … c’est reparti pour un tour !

18 février 2017 à Saint-Flour

Horaires : 9h30 – 12h / 13h30-17h
Lieu : Saint-Flour – local du CdMDT 15 au 27 rue du Collège

Tarifs (stage + entrée du bal) : – Adhérents à un CdMDT : 30€
– Non adhérents : 40€

Bulletin d’inscription : télécharger

Deux ateliers ouverts à tous :

1. Danses de Gascogne

Avec Pierre Corbefin et Philippe Marsac

Programme :

Branle de la vallée d’Ossau, en chaîne

Rondeaux des Landes, en chaîne et à deux

Menuet-congo du Passage d’Agen

Descriptif de l’atelier

L’atelier propose l’étude de quelques danses de la Gascogne que leur nature invite à considérer comme apparentées au répertoire des anciens branles de la Renaissance. En vallée d’Ossau, une danse témoigne fortement de cet état ancien. Elle a conservé le nom de branle et s’est pratiquée jusqu’ au début du 20ème siècle en chaîne ouverte circulaire susceptible d’accueillir un nombre indéfini de danseurs. Dans les Landes, on peut parler d’un “pays du rondeau en chaîne” où les danseurs sont restés attachés à la disposition initiale héritée des branles (entre dix et vingt hommes et femmes, mains jointes, épaules contre épaules). Plus au nord, et sous l’influence d’usages chorégraphiques plus récents, la chaîne a évolué vers un dispositif en couples mixtes autonomes placés en cortège sur un arc de cercle.

Egalement emblématiques de la Gascogne, les congos se caractérisent par les trajets codifiés (figures) qui régissent leurs déplacements et dont les traits chorégraphiques (formation en quadrette, saluts, rôle des contre-partenaires…) témoignent de leur dette envers la contredanse. Leur aire de pratique se superpose, grosso-modo, à celle des rondeaux auxquels ils empruntent bien souvent le pas. Certains congos ne font pas (ou plus) appel au pas de rondeau et c’est alors un pas proche de celui de la polka qui leur sert de véhicule. Il en est ainsi du menuet-congo du Passage d’Agen sur lequel l’atelier s’attardera.

2. Chant traditionnel

Avec Greg Duveau

Programme :

Polyphonies et monodies en occitan ( chants à danser, chants de travail, chants de fête…), accompagnées d’instruments ou a capella…

Descriptif de l’atelier

A l’occasion de cette journée (6H), nous tenterons d’aborder le chant occitan avec diversité : polyphonie, monodies, fonctions du chant (à danser, de travail, de fête…), accompagnés d’instruments ou a capella…

Greg vous fournira force conseils pour mieux appréhender la notion de rythme, la vivre dans le corps et dans l’écoute. Des jeux rythmiques, polyrythmiques, polyphoniques permettront de mieux faire sonner la musique collective (travail sur l’attaque). Vous découvrirez ses techniques pour emmener un groupe de chanteurs amateurs vers la production d’un son compact et précis. Chaque stagiaire repartira avec les tutoriels mp3 à télécharger pour garder une trace du stage. Les paroles papier seront fournies.

Quelques mots sur les intervenants

Pierre Corbefin et Philippe Marsac sont originaires de l’Agenais, le département de Lot-et-Garonne, au nord de la Gascogne. En 2005, ils s’associent avec l’ambition de raviver une pratique tombée en désuétude dans les pays gascons : celle des rondeaux chantés où les danseurs unissent leur propre voix au geste et au pas.

Pierre Corbefin a participé à la création du Conservatoire Occitan de Toulouse (Haute-Garonne), dont il a été le directeur et responsable de la danse jusqu’en 2002. Formateur en danse, il transmet, depuis les années 1970, le résultat des enquêtes qu’il a menées sur l’aire culturelle gasconne, tant dans le cadre du Conservatoire Occitan que de l’Association pour la Culture Populaire en Agenais.

Danseur, chanteur, formateur en danse, Philippe Marsac enseigne les danses traditionnelles au sein de plusieurs ateliers périodiques depuis plus de vingt ans.

Greg Duveau

Chanteur professionnel autodidacte de 33 ans, Greg s’est spécialisé dans le chant polyphonique occitan au départ en découvrant le travail du Cor de la Plana, puis en s’ouvrant aux vocalités de Corse, de Géorgie, d’Ukraine, de Bulgarie, de Sardaigne… Il accorde autant de place à l’aspect artistique qu’à l’aspect pédagogique. Il a parcouru les routes avec le groupe Chants Sacrés Gitans en Provence en tant que chanteur soliste, groupe qui l’a amené à se produire sur 150 concerts en 4 ans, en France et dans quelques pays voisins. Avant, c’est au sein du trio Vagarem qu’il a évolué sur un répertoire exclusivement médiéval. Côté pédagogie, il a créé en 2012, dans le département du Lot, un atelier de chant polyphonique occitan qui compte aujourd’hui plus de cents chanteurs venant chaque semaine de tout le Lot apprendre le rythme, la voix, la musique collective. Son objectif principal, montrer que des chanteurs amateurs peuvent créer la surprise et capter un public en proposant des spectacles de très bonne qualité. Pour cela, trois ”tribus” d’amateurs montent sur les planches pour honorer cette discipline du chant polyphonique. En 2 ans, une quarantaine de concerts a été assurée par ces *aficionados*, devant des salles à chaque fois comble. Leur renommée locale est instaurée, et de magnifiques vidéos permettent d’apprécier avec quelle précision et quel entrain les chanteurs transmettent ces chants d’ici et d’ailleurs. Le site internet chant-polyphonique-le-vigan.fr vous permettra d’entrer de plein pied dans cet univers de la vocalité et de voir comment Greg entraîne dans son monde tous ces chanteurs.

Et … Le bal avec 3 groupes :

 

Pibol&Co

Pibol&co (Elise Boisson / Hélène Gaudon / Nicolas Gey)  un trio du Cantal qui chante a cappella en occitan et en arpitan (appelé aussi francoprovençal), des chants traditionnels d’ici et d’un peu plus loin, ainsi que quelques compositions sur des thèmes d’aujourd’hui.

Duo Corbefin – Marsac 

Bal gascon à la voix 

Prolongeant leur expérience d’enseignement qui mêle la danse et le chant à danser de Gascogne, Pierre Corbefin et Philippe Marsac conjuguent leurs voix pour mener un bal a cappella faisant la part belle aux rondeaux, congos, branles et sauts… sans renier pour autant scottishs, mazurkas ou valses.

En 2013, le duo a édité le CD « Bal gascon a la votz », reflet de son savoir-faire.

Photos : Y. Sénécal

Somia festas

Jean-louis DEYGAS (Voix, Violon) /Benoit SELMANE (Vielle electro-acoustique, Voix) / Jacques PUECH (Cabrette, Voix, Clarinette)/ Patrice RIX (Vielle électro-acoustique, Voix)/ Sébastien RIX (Accordéon chromatique, Voix)

Sómia Fèstas vous emmène dans une ballade musicale, des pentes du Massif Central jusqu’à la porte du fond de leur jardin aux accents d’ailleurs… Ils vous proposent des airs à danser ou tout simplement à écouter. Vous reconnaîtrez des standards de la musique traditionnelle revisités et vous découvrirez des créations du groupe.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code