Trad’Ado 2020

Trad’Ado 2020

Du 19 au 24 octobre

Ruynes en Margeride

« A toi de jouer, chanter, raconter … »

Pour les participant.e.s, ce camp est l’occasion de découvrir ou d’approfondir le lien à leurs racines culturelles et ce à différents niveaux : par l’expression artistique d’une part (chant, musique, conte du patrimoine local et régional), par l’élaboration des repas dont certains sont traditionnels, par la randonnée qui permet la découverte des paysages de la Margeride et de l’architecture locale, des sorties nature enfin, à la découverte de la flore et des champignons de nos pays.

LA MUSIQUE ET LE CONTE

L’expression artistique est au centre du projet pédagogique de ce camp. Les ados viennent avant tout pour « jouer »  ensemble. Jouer de la musique et chanter d’abord ; certain.e.s pratiquent un instrument depuis de nombreuses années, d’autres sont plus débutant.e.s. Contrairement à l’année précédente où un minimum de deux ans de pratique était requis, cette année le camp est ouvert au non musicien.ne.s désireux/ses de chanter. Le répertoire de musique est celui du Massif Central, le parti pris est de permettre aux adolescent.e.s de découvrir ou d’approfondir un répertoire de musique traditionnelle, et ainsi de s’intéresser à leur propre histoire, leur culture, leur patrimoine local. La nouveauté de cette édition est d’articuler, dans le cadre de l’expression artistique, la culture orale du conte. L’oralité comme moyen d’expression pour des musicien.ne.s et non musicien.ne.s, le conte comme une autre porte d’entrée pour découvrir le patrimoine locale, l’imagination comme support à l’invention, à la rêverie, à la créativité, à l’expression de sentiments et émotions qui nous traversent de part en part à l’adolesence.

Intervenant musique : Loïc Etienne

Issu de la marmite bouillonnante de créativité des Brayauds (CDMDT63), Loïc guidera les ados afin qu’ils expérimentent eux-mêmes l’interprétation et l’arrangement de morceaux issus du répertoire traditionnel du Massif Central ou bien composés pendant la semaine, dans différents contextes de jeu (bal, concert, accompagnement de contes…).

Les adolescents seront répartis en trois groupes permettant de mélanger les parcours, niveaux, instruments, âges et genres, dans une logique d’Éducation Populaire.

Chaque groupe sera amené à mettre en place un répertoire commun, allant de l’apprentissage des mélodies à l’élaboration d’arrangements dans une optique de musique à danser (à cette occasion, différents rythmes et tempi seront explorés afin de couvrir une large gamme de danses emblématiques du « bal trad » tel qu’il est pratiqué aujourd’hui dans le Massif Central). Des transmissions horizontales entre groupes seront également mises en place, notamment pour favoriser l’apprentissage du répertoire déjà existant de « La Relève » aux nouveaux venus.

Les deux intervenants veilleront à accompagner -et non à diriger- les groupes et les individus afin que chacun s’épanouisse dans son apprentissage et avance sur son propre chemin de l’émancipation artistique. En particulier, les adolescents les plus chevronnés seront amenés à explorer de nouvelles voies fécondes pour leur pratique individuelle, dans une optique à la fois de développement artistique (ex : découverte d’autres répertoires traditionnels, d’autres carrures rythmiques, pratique de la composition…) et pédagogique (ex : écrire des arrangements pour le reste du groupe, diriger des séquences d’improvisation, repiquer des mélodies à partir de collectages…).

Intervenante chant & conte : Lucie Dessiaumes

Marionnettiste, autrice, conteuse et chanteuse, Lucie fournira aux jeunes des éléments du patrimoine immatériel local (chansons, contes, légendes…) et les initiera aux arts de la parole et au chant, en français et en occitan. Au programme : jeux vocaux et théâtraux, invention de légendes locales, réécritures de chansons…

Dans le cadre du festival du conte « Las Rapatonadas », en partenariat avec l’IEO (Institut d’Etudes Occitanes)

En complément du travail réalisé avec l’intervenante sur toute la semaine, d’autres portes d’entrée au conte et à l’oralité durant le séjour :

Une scène ouverte pour des conteurs et conteuses amateurs et professionnel.le.s le mercredi soir, suivi d’un repas pris en commun afin de permettre des échanges intergénérationnels informels.

 


Le dernier soir, les ados et leurs familles assisteront au spectacle d’une conteuse professionnelle : « Nanette ou l’arbre merveilleux », par Séverine Sarrias.
Ce spectacle reprend des contes populaires de tradition orale, ceux de Nannette Lévesque, conteuse et chanteuse du XIXème siècle dans le Vivarais. Au fil du récit, Séverine Sarrias a choisi trois contes du répertoire de Nannette. Il s’agit d’un conte facétieux et deux contes merveilleux dans lesquels le légendaire chrétien côtoie les croyances païennes. Le premier, « Le granger et le bourgeois », où un monde à l’envers est imaginé. Le héros l’emporte sur son adversaire en mettant à mal son pouvoir par la dérision. Puis, « L’arbre merveilleux », version primitive de Cendrillon qui renvoie aux relations mère-fille. Et enfin « La Mayrastre » conte qui interroge sur les fondements du noyau familial. Ses contes sont prétextes à interrogations actuelles : comment inverser le pouvoir des puissants ? Quel imaginaire développons-nous face à la mort ? Quelles relations entretenons-nous avec nos filles et nos mères ? Quelle place accordons-nous aux femmes dans notre société ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tract du stage Trad’Ado 2020 est là : Cliquez-sur-moi

Article de presse : Cliquez-encore-sur-moi

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.